• blue exorcist : shiemi moriyama et tsukumo kamiki

    Bonjour à tous !

    Juste un petit mot pour vous tenir au courant de ce qui est prévu sur le blog pour le mois de septembre (oui je sais, on est à la moitié du mois). Déjà, je n'ai rien publié pendant deux semaines car j'étais très occupée et je n'allais pas très bien mentalement. Là je me sens mieux, c'est pourquoi j'ai essayé de répondre à tout le monde - j'étais passée sur le blog à deux reprises pour lire mes notifications, mais je n'avais répondu à rien. J'espère donc que je n'ai négligé personne ! C'était plus dur de rattraper les réponses sur les blogs qui ne sont pas le mien car Eklablog n'affiche que 10 notifications au maximum, n'hésitez donc pas à me faire savoir par commentaire ou par message si vous vous êtes sentis négligés.

    Pour ce qui est prévu pour le mois de septembre sur le blog... Et bien, pas grand chose. En fait, si je voulais être honnête, je vous dirais que je n'ai absolument rien prévu : je pense peut-être rédiger un article pour Eklabugs (j'ai même raté les votes, pardon), mais dire que je pense faire quoi que ce soit d'autre serait vous mentir. Bien évidemment, cela ne veut pas dire qu'il n'y aura rien - ceux qui me connaissent savent que je n'ai pas de planning de publication - mais je préférais vous prévenir. La rentrée s'annonce très occupée pour moi : non seulement je dois trouver un stage, mais je dois aussi trouver un sujet de mémoire, gérer des formalités administratives dont je ne vois pas le bout et préparer la rentrée de l'association que j'ai intégré en tant que membre du bureau (en somme : y'a des trucs à faire). Normalement on va faire des trucs plutôt cool - si tout se passe bien jvais pouvoir forcer avec mon amour du thé à la journée des associations de la faculté, vous pouvez donc imaginer que je suis aux anges - mais cela veut aussi dire que tout le temps que j'y passe sera du temps que je pourrais passer en moins ici. Y'a des chances que je puisse rédiger un article par mois pour le journal de la fac (mais rien n'est encore sur !!!! ce n'est qu'un projet, on croise les doigts), donc ce sera aussi ça en moins pour ici - mais normalement je ne parlais pas trop littérature, donc ça devrait aller. Je vous dirais dans quelle mesure ça influencera mes publications quand j'en saurais plus, c'est à dire.... Je ne sais pas quand - Ah, les joies du milieu universitaire ! (dis-je comme si j'étais organisée à la base)

    Cela ne veut pas dire que je ne publierai plus ! Mon master sera plutôt cool si j'arrive finalement à m'y inscrire (sentez vous dans pls dans ces lignes ?), et je pourrais vous parler ici des choses que je découvre lors de mon travail scolaire et associatif. D'ailleurs, j'écris plus cet article pour vous raconter ma vie que pour me justifier, étant donné que les habitués du blog savent que je peux disparaître pendant longtemps en période de cours. J'ai une barre de stamina très limitée, pour le moment je n'ai pas encore évalué de si c'était à cause du faible constitution physique, de problèmes au niveau du mental ou bien les deux. Si j'arrive à me trainer chez le psychologue de la fac je saurais sûrement si j'ai vraiment un truc qui cloche ou si je suis une drama queen™, d'ailleurs ça aussi c'est au programme pour septembre mdr (que d'activités passionnantes !).

    D'ailleurs pendant qu'on est dans le racontage de vie, je suis désormais la fière détentrice d'un immense palace de 10m², qui encourage le lien social : on se sent si proche de ses voisins lorsque l'on entend le vibreur de leur téléphone, ou lorsque que la cuisine commune est pleine ! Je pense que je vais faire comme les écrivains qui vont écrire dans un café, jserais genre la version cheap : la meuf qui écrit sur son blog à la cafet du crous, avec un café à 40 centimes (mdr). 

    Bref pour ceux qui sont rentrés (pas comme moi), j'espère que votre rentrée se passe au mieux et que vos camarades sont sympathiques ! Si jamais quelqu'un vous fait des misères, j'ai un spray au poivre et très envie d'en découdre èwé

    À bientôt les amis !!!!!!!
    (et je l'espère avant Eklabugs c'est dans plus de 15 jours putain)
    (pardon j'ai juré sur mon blog ça veut dire que je vais passer pegi 18 maintenant ???? damn jsuis plus tout publics :'( )

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Attention, on m'informe que le niveau de sel dans cet article est over nine thousand!!!!

    J'en avais entendu parlé, mais en 20 ans d'existence et en 7 ans de possession d'ordinateur, je n'avais pas eu la chance de l'expérimenter… Merci Windows de m'avoir donné cette chance aujourd'hui ! 

    Je résume : j'ai récupéré mon ordinateur remis à zéro par le sav vers le 20 août 

    Le 30 août je fais une mise à jour de routine avant d'éteindre mon pc 

    Le 31 août, plus aucune programme ne marche : Firefox pète un plomb, osu ne comprend plus rien à sa vie, google chrome ne charge plus les pages internet, Spotify me laisse face à une fenêtre noire. 

    Déjà, à ce stade, je suis passablement énervée. Devant mon ordinateur, je ressemble à ça : 

     

    (non je déconne, j'ai insulté TOUS SES MORTS sur plusieurs générations car extérioriser ça fait du bien, c'est bon pour la santé, d'après ma grand-mère. 

    Toujours suivre les conseils de sa grand-mère, à moins qu'ils soient plutôt mauvais. 

    Avec la bénédiction familiale (amen) je suis donc en train de produire un chapelet de jurons qui ferait pâlir un personnage de South Park - quand ma sœur, qui était alors sur Discord et était probablement troublée dans sa partie de FF14, me dit : 

    "au fait, tu as essayé de réinstaller la mise à jour ?" 

    Mon premier réflexe, en adulte responsable, pondérée, qui ne se laisse pas emporter, et de lui répondre quelque-chose du genre : 
    "mais tu as parfaitement raison ! Faisons ça tout de suite <3"
    (non je mens, c'était plutôt "elle a déjà bousillé mon pc une fois tu crois pas que je vais déjà la réinstaller une deuxième fois cette saloperie de mise à jour ?????"). 

    Ma sœur me laisse donc seule avec mon pc et la mise à jour traitresse, ce qui est probablement une décision dont la sagesse devrait inspirer les générations à venir (c'est pourquoi je vous la rapporte ici, histoire qu'il en reste une trace avant qu'on crève tous du réchauffement climatique). 

    Ceci dit, je me dis que si je ne veux pas désinstaller la mise à jour fautive, je peux toujours la désinstaller : mentalement, la solution est très satisfaisante, car j'ai un peu l'impression de lui LATTER LA GUEULE de cette façon, ce qui me redonne l'illusion que dans ce monde, il y a un peu de justice. J'ouvre donc mon panneau de configuration dans l'espoir de botter les fesses de Windows 

     

    (je ressemblais toujours à ça, car j'avais l'impression que même si j'étais vener, j'allais venir à bout de mon problème rapidement). 

    Ceci, comme vous le laisse présager l'usage du passé, n'était que pure illusion :/ (ou IT WAS A PERFECT ILLUSIOOOOOOOON pour citer Lady Gaga)

    La dite mise à jour n'est pas possible à désinstaller et même en une heure, mon pc n'arrive pas à me dire si oui ou non j'ai de nouvelles maj à installer…….. Si je veux pouvoir arrêter d'utiliser uniquement mon ordinateur pour Microsoft edge, je vais donc probablement devoir le remettre à zéro… Encore. 
    et tout réinstaller, encore. 
    Bonus : j'ai même pas une bonne wifi (quand on dépasse les 450ko/s ça relève du miracle, et c'est instable, donc des fois ça coupe), je vais devoir utiliser mes données mobile… Encore. 

     

    Bref, je vais être occupée donc je vais attendre quelques jours, mais en attendant, j'ai le seum. D'ailleurs, si un truc vous arrive comme moi : sachez que edge a un bouton pour fermer tous les onglets à la fois, je l'ai trouvé par accident. 

    PS : je prends la route demain, donc si jamais cet article est mon dernier, sachez que je n'ai aucun problème à ce que mon héritage soit que je suis une rageuse riche en sodium. Cœur sur vous !

    ps : si tu aimes les articles de racontage de vie, je te raconte ici comment j'ai choisi mon Master 1

    Partager via Gmail

    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires