• April Fool, Watanuki ! (ceci est un article sur Clamp)

    April Fool, Watanuki ! (ceci est un article sur Clamp)

    Bonjour à tous ! 

    Nous sommes aujourd'hui le premier avril, ce qui signifie pour beaucoup une journée passée à essayer de piéger son entourage - ou bien a essayer d'esquiver, fatigué par cette tradition. Pourtant, le premier avril marque dans l'univers de Clamp l'anniversaire de deux personnages qui bien qu'assez différents, ne sont pas aussi éloignés que l'on pourrait d'abord le croire : Sakura, de Card Captor Sakura, et Watanuki Kimihiro, de xxxHolic. D'ailleurs, en kanji, le nom de Watanuki fait référence au premier avril... C'est donc l'occasion idéale, non pas de vous coller un poisson dans le dos, mais de revenir sur l'univers de ces quatres autrices. 

    Pour parler un peu d'elles, le quatuor se compose de Nanase Okawa, Mokona, Tsubaki Nekoi et Satsuki Igarashi. Leurs premières oeuvres remontent à 1989, et s'illustrent désormais dans de nombreux genres, tels que le shojo (manga pour jeunes filles), le shonen (manga pour jeunes garçons) ou le seinen (manga pour un public plus adulte, destiné surtout à un public masculin). Elles effectuent toutes leurs séries elles-mêmes, sans avoir recourts à des assitants (personnes chargées d'aider un auteur de manga dans la réalisation de ses oeuvres, car les délais accordés sont très courts). 
    Leur oeuvre se compose de nombreuses séries aujourd'hui emblématiques : Tokyo Babylon, RG VedaXTsubasa Reservoir Chronicle ou xxxHolic. Ce qui peut surprendre, c'est le nombre de séries abandonnées en cours de route, alors parfois même qu'elles avaient du succès, comme X ou Kobato. L'autre surprise, plus agréable, pour le lecteur qui découvre leurs oeuvres est la richesse de leur univers - elle n'a d'égal que celle de leurs dessins, toujours finement travaillés. Certaines séries d'ailleurs ne se lisent qu'en lien avec d'autres : c'est le cas de Tsubasa ou xxxHolic, qu'il est difficile voire impossible de lire individuellement tant certains moments clés des deux histoires sont interdépendants. Aussi surprenant que cela puisse paraître - une connaissance de Card Captor Sakura peut aussi aider à comprendre ces séries. Ainsi, l'univers de Clamp se présente comme une galaxie, où beaucoup d'éléments intéragissent ensemble. 

    April Fool, Watanuki ! (ceci est un article sur Clamp) 
    Pardon Kurogane, ma bataille avec l'éditeur d'Eklablog t'aura couté la tête...

    D'autres références sont moins importantes pour comprendre l'histoire, mais font plaisir aux fans qui connaissent bien l'oeuvre : par exemples, les jumeaux vampires Subaru et Kamui sont présents dans Tokyo Babylon et X, puis dans l'arc de Tsubasa Tokyo Revelations. Il y a aussi un épisode de l'anime de  Kobato où apparaît l'équipe de Shaolan. Pour en revenir au duo Tsubasa/xxxHolic, il est impresionnant de voir à quel point l'histoire des deux a été prévue de concert et ne laisse rien au hasard. D'ailleurs, ce n'est pas anodin si les dates d'anniversaire des deux personnages qui me servent de prétexte à cet article sont identiques - mais je ne vous en dirait pas plus à ce propos, et il faudra vous plonger dans les magnifiques planches de Clamp si vous voulez en découvrir d'avantage. 

    Un dernier point qui me fascine dans leur univers est la façon dont est décrite la magie, que ce soit dans xxxHolic, Tsubasa Reservoir Chronicle ou Card Captor Sakura (désolé, ce sont toujours les mêmes titres qui reviennent, mais ce sont ceux qui m'ont le plus marqué et dont je suis le plus à même de parler). La figure de Clow, mais surtout celle de Yuuko Ichihara me fascinent toujours autant aujourd'hui que lorsque je les ai découvert pour la première fois. Je pense que jamais je ne rencontrerai un personnage me laissant une impression aussi forte, et surtout aussi durable. Elle dégage avant tout du mystère, mais cela est constraté avec un character development travaillé et une touche d'humour bien dosée, qui rendent cette gestionnaire de boutique très agréable. Elle condense à elle seule à peu près tout ce que j'affectionne chez ces autrices. D'ailleurs, le système de compensation, toute somme assez banal - il faut donner quelque-chose de la même valeur que ce que l'on veut recevoir - est ici exploité de manière telle qu'à ma première lecture, j'ai été surprise de voir combien les auteurs l'avaient poussé à son paraoxysme. 

    Quant aux adaptations en anime, je n'ai vu que celles de Tsubasa Reservoir Chronicle, xxxHolic et un épisode de Kobato - je ne fais pas partie de la génération qui a grandi avec Card Captor Sakura à la télévision. Globalement, j'ai beaucoup aimé celle de xxxHolic, qui arrive à bien s'impregner et rendre l'ambiance si particulière qui se dégage de cette oeuvre - les graphismes ne me semblaient pas pourtant des plus aisés à rendre. La bande son est simple mes efficace, et fait encore à ce jour partie de mes préférées. Celle de Tsubasa Reservoir Chronicle par contre reste à ce jour une de mes plus grosses déceptions avec l'adaptation de Pandora Hearts - je n'en garde que les oav des Tokyo Revelations et les superbes ost composées par Yuki Kajiura. 

    Enfin bref - si vous voulez vous plonger dans un univers riche et incroyablement executé et n'avez pas de difficultés à suivre un scénario alambiqué, n'hésitez pas à aller voir du côté de chez Clamp. Je vous le promets, se faire totalement retourner le cerveau n'a jamais été si agréable.

    « Il n'y a rien de plus néfaste que les conseils habituellement donnés aux nouveaux blogueursLe printemps aux Pays-Bas, c'est vraiment chouette »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Avril à 13:22

    CLAMP ♥

     

    Il faudra vraiment qu'on travaille sur notre retard sur les 3 nouveaux arcs de ces séries quand tu rentres !

    2
    Samedi 6 Avril à 22:13

    Merci pour le passage sur mon blog
    Bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :