• J'ai testé : faire une playlist par mois pendant un an

    mawaru penguindrum - triple h

    Bonjour à tous !

    Aujourd'hui, je voudrais parler d'une habitude que j'ai totalement volé à Emisiala (avec son consentement) : faire une playlist par mois sur Spotify. J'aimais bien l'idée pour plusieurs raisons : d'abord, j'utilise énormément Spotify - mais comme beaucoup de gens, j'ai des périodes où je n'écoute que quelques morceaux en boucle, avant d'en changer. Faire une playlist réduite dans le temps et donc "jetable" permet de toujours avoir sous la main une liste avec les morceaux que j'aime le plus écouter en ce moment et mes dernières découvertes. Il y a aussi des morceaux que j'écoute beaucoup à un moment, et que je n'écoute plus jamais après : cela permet aussi d'en garder trace. Ma seule inquiétude était que cela réduise le nombre de morceaux que j'écoute, mais comme je vais souvent voir ailleurs, cela ne s'est finalement pas réalisé... 

    Maintenant, je me retrouve donc avec plein de playlists, allant de février 2017 (mon inscription sur Spotify, plus ou moins) à août 2019 - ce qui je fais, je le réalise désormais, bien plus d'un an ! Afin que le tout reste quand même relativement harmonieux, j'ai décidé de ne les illustrer qu'avec des photos de chats, qui retranscrivaient le mood du mois (que ce soit musicalement ou mentalement parlant). Cela fait un tableau relativement satisfaisant - et cela me permet de voir comment mes goûts musicaux ont changé, ou pas. Ce qui a aussi eu un résultat inattendu : j'obtiens ainsi une sorte de "journal" musical ! En effet, si un anime, une série, un festival, un concert comporte un morceau qui me plait, je l'ajoute quasiment toujours à ma playlist du mois. Cela me permet, avec le recul, de voir ce que j'ai fait, regardé... Mais aussi de me souvenir de choses et d'ambiances. Vous savez, comment un morceau est parfois relié  à un souvenir ou à un moment précis - sans que ce dernier soit forcément important ? Et bien, cela permet de retracer un peu ça : je sais quels morceaux j'écoutais en allant à la fac en france, en faisant ma lessive les fenêtres grandes ouvertes à l'arrivée du printemps, en mangeant du fromage à 2h du matin en pensant à la france où en allant à la fac aux pays-bas. Ce sont des choses insignifiantes, mais parfois, cela ajoute un peu de baume au coeur de se rappeler de ce genre de choses. Je suis quelqu'un de très peu attentif et d'anxieux, ce qui n'arrange pas ma très très mauvaise mémoire des choses et des événements. Avoir un support est donc très agréable, et me permet de me souvenir de choses de ma vie dont je ne me serais pas souvenu autrement.

    Un dernier aspect que j'ai trouvé rigolo : cela permet aussi de voir les effets de cycles dans mes différents moods musicaux, et à quels émotions et choses de ma vie ils sont rattachés. Par exemple, je sais que j'ai fait beaucoup de ménage dans ma vie - littéralement et métaphoriquement - entre mars et avril 2018 : il s'agit toujours de playlists que j'écoute quand j'ai besoin de faire du ménage ou des corvées (mdr). Aussi, le fait qu'elles soit réduites leur donne un aspect "concentré", qui me permet de continuer à les écouter même longtemps après. Je n'irais pas jusqu'à dire que j'écoute plus de choses différentes depuis que j'ai adopté ce système, mais je me demande sérieusement si ce n'est pas le cas.

    Voilà voilà, je voulais juste faire un petit retour d'expérience ! Mon copain trouvait cette habitude bizarre, et c'est sans doute le cas. Mais je suis contente de l'avoir prise ! Si tu me lis, merci Emi !!!

    « Yayoi Kusama, un point dans l'univers(est-ce que vous aussi ?) »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :