• Bonjour à tous !

    Aujourd'hui, je voudrais vous parler du dernier bébé d'Amazon Prime : Good Omens. Cette série est une adaptation du (très bon) livre homonyme de Terry Pratchett (rip) et Neil Gaiman, dont le titre français est De bons présages. En ce moment, beaucoup de monde en parle - la présence de David Tennant dans le cast principal n'y est sûrement pas pour rien - mais est-ce que cette série vaut vraiment la hype qu'elle a généré ? Je pense très sincèrement, et sûrement très partialement, que oui.

    Mais Good Omens, ça parle de quoi ? Principalement, d'Apocalypse, d'Antéchrist, d'anges et de démons. En effet, l'Apocalypse est pour bientôt : suivant le Grand Plan Divin, l'Antéchrist a été envoyé sur Terre. Il ressemble à un enfant tout ce qu'il y a de plus normal, qui devra être échangé avec le bébé d'une importante famille américaine. Sauf que l'échange s'est mal passé, et l'Antéchrist se retrouve malencontreusement dans une famille anglaise tout ce qu'il y a de plus normale... Ce qui change la donne pour Aziraphale et Rampa, l'ange et le démon chargés de veiller sur l'Antéchrist et doivent maintenant le retrouver. Surtout qu'après près de 6000 ans de vie sur Terre, ces derniers se disent que finalement, on y est peut-être mieux qu'en enfer ou au paradis...

    À vue de nez, on pourrait penser à une série du type Supernatural, mais ce n'est pas du tout le cas. Le ton est relativement différent. Si la série a un ton humoristique assumé et des moments vraiment très drôles, je ne suis pas non plus sûre qu'il s'agisse aussi d'une série vraiment comique. On y suit principalement les déambulations d'Aziraphale et Rampa parmi leurs 6000 ans parmi les humains ; on s'aperçoit qu'au final, ils ont plus en commun entre eux et avec les humains qu'avec leurs supérieurs respectifs. On y découvre aussi des personnages aussi variés tels qu'une troupe d'enfant, des cavaliers de l'apocalypse, une sorcière, des chasseurs de sorcières plus ou moins douteux, une travailleuse du sexe/voyante...

    La série est une très bonne adaptation du livre, et j'avoue ne pas vraiment être sûre duquel je préfère.La perspective est différente : la série est d'avantage centrée sur la relation Rampa/Aziraphale, ce qui fait que de nombreux fans les voient bien dans une relation intime, ce qui semble une déduction beaucoup naturelle pour qui n'a regardé que la série que pour qui a seulement lu le livre. Le livre lui, s'il donne quand même à l'ange et au démon un rôle central, donne aussi plus d'importance à l'Apocalypse qu'à la relation entre les deux personnages (d'ailleurs, le livre s'ouvre sur la création du monde et sur l'échange de l'antéchrist, quand la série montre Aziraphale et Rampa au jardin d'Éden puis l'échange de l'antéchrist). L'humour des auteurs est excellent : il est parfois absurde, juste drôle, voire incisif...  Beaucoup de ses messages sont encore d'actualité, si bien que j'ai demandé à ma soeur, qui m'avait recommandé la lecture du livre, s'il s'agissait d'une oeuvre récente. À mon sens, c'est ce qui en fait la saveur : sous couvert d'humour et d'apocalypse, on y trouve un portrait très fidèle de l'homme, et des messages assez forts. C'est la première fois depuis longtemps que j'ai été aussi absorbée par un livre, et que je rigole à voix haute devant une série et un livre (quand certaines scènes étaient reprises d'un support à l'autre, j'ai rigolé les deux fois). Puis, est-ce qu'une série qui contient une voiture maudite qui change toutes les cassettes restés plus de deux semaines dedans en cassettes de Queen et des plantes terrifiées peut vraiment être mauvaise ? Je ne pense pas.

    Mais du coup, faut-il choisir le livre ou la série ? Personnellement, je vous dirais de faire en fonction du format qui vous convient le mieux. Et si vous n'arrivez pas à choisir, faites comme moi, et dévorez les deux : la série ne fait que 6 épisodes, et le livre ne fait que 440 pages. De quoi meubler vos après-midi d'été, si vous faites parti des chanceux qui auront des vacances.

    Partager via Gmail

    16 commentaires
  • Aujourd'hui, j'ai tristement appris la nouvelle du décès du compositeur Wowaka, emporté à 31 ans par une crise cardiaque.

    Je ne sais pas si beaucoup d'entre vous connaissaient ici sa musique, car il était principalement connu pour ses chansons de Vocaloid. Personnellement, c'était un de mes compositeurs préférés, à tel point que j'ai continué d'écouter sa musique même après ma phase vocaloid, que certains ont connu. Avec lui, c'est mon adolescence qui s'en va, et j'avoue avoir versé ma petite larme en voyant la nouvelle au réveil.

    Petit rappel pour ceux qui découvriraient les vocaloids à cette occasion : il s'agit de logiciels de composition vocale. Aucune des voix que vous n'entendrez dans les chansons ne sont réelles, sauf qu'il s'agit de reprises. Aux différentes voix correspondent différents noms (hatsune miku, rin et len kagamine) et visuels : il s'agit de véritables chanteurs virtuels. Il est d'abord possible de les voir en concerts, grâce à des hologrammes ! 

    Son autre nom, Genjitsutouhi-P, signifie "s'échapper de la réalité". J'espère qu'il est aujourd'hui parti vers un endroit meilleur ! Niveau vocaloid, il est surtout connu pour des chansons qui utilisent Hatsune Miku, même si certaines en incluent d'autre comme Megurine Luka ou Gumi. Lorsqu'il a commencé à se produire en 2009, il annonçait être débutant : pourtant, ses chansons ont de suite été remarquées pour leur qualité. D'ailleurs, les chansons qui reviennent le plus souvent en tête lorsque l'on parle de wowaka datent du début de sa carrière, en 2009 et 2011. Cependant, il a quand même publié de très bonnes choses ensuite ! J'aime d'ailleurs beaucoup l'esthétique de ses clips : très simple, minimaliste, et en nuances de gris. 

    Personnellement, mes trois chansons préférées restent Rolling Girl, Unhappy refrain et World's end Dancehall. Je vous propose de découvrir quelques unes de ses chansons les plus connues :

    Ura Omote Lovers 

     

    Il s'agit d'une chanson qui parle d'une fille tombée amoureuse d'un homme qui ne l'utilisait que pour du sexe, et la quitte lorsqu'elle tombe enceinte. Elle avorte ou fait une fausse couche, et essaie ensuite de combler ce vide avec d'autres personnes. Les paroles sont assez vagues, ainsi peut-être ne parlent elles que des difficultés de la vie amoureuse : néanmoins cette interprétation revient systématiquement lorsqu'il est question de cette chanson et aborde des thèmes assez importants. 

    Rolling Girl  
    (attention : mention de dépression et de suicide)

     

    Encore une chanson qui traite de thèmes assez graves : il est ici question d'une fille qui malgré ses nombreux essais, continue d'échouer. Elle fini à la fin par renoncer et se suicider. Je pense qu'elle est la chanson de Wowaka qui a le plus marqué. Beaucoup de personnes traversent des périodes très difficiles, et j'espère que cette chanson les a aider à comprendre qu'ils n'étaient pas seuls.

    World end's Dancehall

    Encore une fois, les paroles sont très vagues ! Même si je ne suis pas sure qu'elles soient exactement joyeuses, j'aime beaucoup le rythme et les dynamiques de la chanson. 

    Unhappy Refrain 

     

    Je voulais absolument terminer avec cette chanson ! Certains disent qu'elle traite d'une insatisfaction de Wowaka quant à la communauté Vocaloid, et de sa tristesse quant au fait que ses chansons ne soient pas vu comme les siennes, mais comme celles d'Hatsune Miku, qui n'est pourtant que "l'outil" utilisé pour synthétiser la voix utilisée. Je ne sais pas pour la communauté, mais dans mon coeur, les chansons de wowaka ne seront jamais que les chansons de wowaka : pas celles d'Hatsune Miku, ni de personne d'autre. 

    Merci à vous d'avoir été là pour moi avec vos magnifiques chansons, vos rythmes entrainants, vos paroles si riches. Merci d'avoir partagé votre travail avec le reste du monde. 
    Juste, merci. 
    J'espère que vous reposerez en paix. 

     

    Partager via Gmail

    20 commentaires
  • Alice et Sharon Rainsworth de Pandora Hearts fermant brusquement un livre Bonjour à tous !

    Qui aurait pu croire que je tiendrai si longtemps ma résolution ? Pas moi, en tous cas ! Mon manque de constance est devenu tel que j'ai parfois un peu l'impression que c'est devenu une marque de fabrique pour ma pratique du blogging. Et pourtant, un mois après, me voici toujours là, avec un article toutes les semaines. Depuis quand était-ce arrivé ? Il y a t il encore par ici des gens se souvenant de la dernière fois que j'étais parvenue à cet exploit sur Eklablog ? J'en doute. Certes, je suis en retard sur mon planning d'articles et j'ai été un peu moins active ces deux dernières semaines, car j'ai eu un gros passage à vide que j'ai ensuite comblé par l'achat de Stardew Valley, qui a occupé l'essentiel de mes heures éveillées avec des journées où j'y ai passé plus de six heures. Mais pour le moment, le bilan est plutôt bon. Je voulais aussi vous remercier tous particulièrement d'avoir été là pour mon retour, je ne m'attendais pas à retrouver des gens ici et cela m'a vraiment, vraiment fait très chaud au coeur. Merci ! ♥

    Je ne sais pas si j'arriverai à avoir une activité aussi frénétique que la première semaine pour le mois qui vient, mais je vais essayer de faire de mon mieux pour garder ce blog à jour ! Le deuxième mois est généralement le plus difficile je trouve, après l’engouement de la nouveauté passé. Au programme, il y a un article sur Fullmetal Alchemist qui est dans mes brouillons depuis 12 jours et que je n'arrive toujours pas à finir car je trouve toujours des trucs à y rajouter (il va être taquet de long et pas du tout objectif, désolé par avance !). Je pense aussi vous parler de Pokémon, car j'ai commencé version émeraude (avec une nouvelle team toute pétée mais on tient bon si Sasha arrive à battre la ligue avec Pikachu je peux aussi le faire) et aussi vous embêter avec The Promised Neverland - ceux qui ont mon Twitter savent que je ne parle que de ça en ce moment, donc pourquoi gâcher une telle opportunité d'article. Normalement j'ai aussi prévu de participer à la session en cours d'Eklabugs histoire de, mais je n'ai toujours pas commencé l'esquisse d'un brouillon et la deadline se rapproche donc je ne voudrais pas parler de choses que je ne ferais pas ! Vous aurez aussi la suite des aventures de Ryuu-chan et moi à Utrecht et Haarlem, et peut être des péripéties dans une autre ville néerlandaise que je dois explorer pour un travail de groupe (dont je n'ai toujours pas de nouvelles, merci les gars !) 

    Voilà voilà, je pense que c'est à peu près tout !  À bientôt sur le blog ! ♥
    Mrs Swadloon

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • I guess I made a thing

    Bonjour tout le monde ! 

    Je devrais normalement être en train de travailler sur la Chanson de Roland, mais j'avais un peu la flemme, du coup je me suis dit que faire un blog c'était presque pareil (raisonnement inégalable). Je suppose que je devrais maintenant écrire quelque chose du genre : 

    "Je suis de retour !!"

    (pour vous jouer un mauvais tour).

    Cette formalité passée, je vais vous avouer une chose : je ne sais absolument pas pourquoi je reviens (sans doute pour vous raconter plus de ma vie passionnante ???), ni pour combien de temps. Une seule chose est sûre : je suis là, maintenant, et c'est déjà pas mal. (J'avoue que le retour de Ryuu-chan m'a un peu motivé).

    J'aurais pu revenir sur Oh my swadloon, mon bébé, le seul blog qui sera à jamais dans mon coeur, celui avec lequel j'ai vécu les meilleurs souvenirs et fait les meilleures rencontres. J'aurais pu, et je ne l'ai pas fait, car justement, j'ai vécu trop de choses avec ce blog. J'ai trop de passif avec lui, trop d'attentes, trop de souvenirs. Je voudrais commencer quelque-chose de nouveau, mais qui ne soit pas aussi différent que ce que j'avais tenté jusque-là. Tenter des entreprises sérieuses et méticuleuses, c'est bien, mais ce n'est pas ce que j'ai envie de partager sur internet. (Dumb bitch energy-)

    Depuis que je suis partie, j'ai eu le temps de faire de nouvelles choses. Par exemple, je suis actuellement en Erasmus aux Pays-Bas, j'espère pouvoir vous en toucher quelques mots par ici ! J'ai appris plein de choses et je suis maintenant en troisième année de fac, ce qui ne m'a pas pour autant enseigné la régularité. Mais si je ne pouvais pas introduire mes articles en disant "je sais ça fait trop longtemps je vous avais promis d'être là dans deux semaines", je serais obligée de trouver une vraie accroche... C'est fatiguant ces choses-là, il faut en trouver une à chaque fois, et on est assurés de tomber dans la banalité quoi qu'il arrive. 

    Je pense avoir vite fait le tour, pas besoin de recouvrir des pages pour vous dire que je reviens bientôt. D'ici là, portez vous bien, et n'oubliez pas de manger des légumes ! 

    Mrs Swadloon

    PS : j'avais la flemme de faire un thème, je sais que ça se voit...

    PS 2 : Pour ceux qui se poseraient la question, je n'ai à ce jour aucune idée quant à une éventuelle participation au projet Eklabugs. Peut-être, peut-être pas. Ça dépendra sûrement du thème et de ma (non) flemme. J'attendrai sûrement d'avoir un peu de contenu par ici avant de participer si cela doit se faire !

    Partager via Gmail

    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique